Il est tentant de croire que les reprises de finance sont de bonnes aubaines lorsque vient le temps de les acheter.  Afin de mieux y voir, voici certains éléments à vérifier.

Est-ce vraiment une aubaine ?

Lors d'une reprise de finance, les frais engendrés par l’institution financière lors d'une saisie peuvent s'élever à des dizaines de milliers de dollars en frais juridiques. Les délais de cette étape peuvent prendre de six à huit mois.

Après cette saisie, elle assume les frais d'électricité, d'entretien, d'assurance et des taxes liées à la propriété après la reprise. Sans compter les visites qui requièrent souvent des travaux pour sécuriser la maison et des frais de courtage pour la vente.

Cela peut porter à croire qu’elle sera tentée de baisser le prix pour s’en débarrasser le plus rapidement possible. Par contre, cela l’incite tout autant à vouloir obtenir un prix le plus près possible de sa valeur marchande pour récupérer le maximum des coûts et parfois faire un profit.

De plus, puisqu’elles sont très recherchées par les acheteurs, le principe de l’offre et de la demande tend à ce que les prix soient trop bas. Cela fait aussi en sorte que l’acheteur doit souvent prendre une décision plus rapide pour pouvoir l'acquérir. Les ventes se finalisent dans une fenêtre de 30 jours entre la mise en marché et le moment d’agir.

Inspection et budget rénovation

Il demeure très important de faire inspecter la maison et il est essentiel de prévoir un budget rénovation. Dans bien des cas, l’entretien de la maison a été laissé pour compte, l’ancien propriétaire n’en avait plus les moyens de les entreprendre. Il est possible dans certains cas de renégocier le prix d'achat après l'inspection.

Sans garantie légale de qualité

Les reprises de finance ne sont pas couvertes par une garantie. Cela élimine vos recours légaux en cas de problèmes comme les vices cachés. D’ailleurs, consultez notre article pour en savoir plus sur les vices cachés.

Conséquemment, à tout le processus s’ajoutent les frais normaux liés à l’achat d’une maison. Il est fortement conseillé de vous procurer une assurance titre lorsque vous achetez une reprise de finance. Consultez notre article pour en savoir plus sur l'assurance titre.

Au final, pour l’acheteur, les reprises de finances en valent la peine que dans une minorité de cas. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’aubaines, mais seulement qu'il faut être prudent. Il est préférable d'utiliser l'expertise de votre courtier immobilier pour ce type d'achat. D'autant plus que c'est le courtier de l'institution financière qui rémunère votre courtier et non vous.

À bientôt !

Alain St-Jean, Daniel Lambert, courtiers immobiliers agréés DA 

Proprio Direct, agence immobilière
Bureau : 514-827-9096

Notre site Internet : CaCestFacile.ca  

Vendre avec Alain et Daniel, ça c'est facile!

 

Référence : Multi-Prêts

Par Alain St-jean